FACTEURS DE RISQUE CARDIOVASCULAIRE
Facteurs physiologiques
Facteur pathologiques
Mode de vie
  • Age
  • Sexe masculin
  • Hérédité athéromateuse
  • Personalité de type A
  • H.T.A.
  • Dyslipidémie
  • Diabète sucré
  • Tabac
  • Alimentation riche en graisses saturés
  • Sédentarité

  • Hypercholestérolémie : L'hypercholestérolémie est sous la dépendance de facteurs génétiques mais également sous la dépendance du régime alimentaire : un régime riche en graisses saturées augmente les chiffres de cholestérolémie. des études montres, qu’un  taux de cholestérol supérieur à 3 g ./l. multiplie par trois le risque de la maladie cardiovasculaire.  Pour 2,40 le risque serait multiplié par deux.
  • Hypertension artérielle : A âge égal, la fréquence de l'arthériosclérose des 3 à 8 fois plus grande chez l'hypertendu que chez le mormotendu. L'ojectif en prévention secondaire est de maintenir les chiffres en dessous de 140/90 mmHg. Si cet objectif n'est atteint par les interventions sur les règles d'hygiéno-diététiques, il ne faut pas hésiter à recourir à la thérapeutique classique.
  • Le diabète sucré : Le diabète expose à de multiples et , graves complications, notamment  au niveau des gros et petits vaisseaux sanguins, des reins, des nerfs et des yeux, en  favorisant la formation  de plaques d'athérome, ces amas graisseux contenant du cholestérol qui peuvent grossir jusqu'à boucher les vaisseaux sanguins.
  • Sédentarité : des travaux ont montrés que les plaques d'athérome étaient beaucoup moins fréquente chez les sujets qui pratiquaient une activité physique que les les sujets sédentaires.
  • Obésité : elle retrouvée dans 70,4 % des cas féminins.
  • Le tabac : la maladie coronaire augmente de 3.6 (homme) et 4.7 (femme) par le seul tabagisme. Le mode d'intoxication ne modifie pas le risque. L'arrêt du tabac permet de retrouver un niveau de risque de non fumeur au bout de 2 ans. Le mécanisme d'action du tabac dans le déterminisme de l'athérome artériel est complexe. Il joue probablement par le biais d'une vasomotricité exagérée chez le fumeur.
  • Alimentation Une alimentation pauvre en lipide ne suffit pas à prévenir la formation de plaques d’athérome et ses séquelles cardio-vasculaires. L'aspect qualitatif de l'apport lipidique et la diversité de l'alimentation, sont bénéfique pour une prévention plus efficace.

Pour le commander cliquez ici
© 2002-2012 tous droits réservés à EuroNaturoFormation - E.N.F. | Module de paiement sécurisé | Témoignages des élèves | nous écrire | Dossiers | Partenaires | Nous contacter