Inscription à la lettre gratuite d'informations
Iridologie de terrain livre de Jean-Pierre LANCEL.
Formation iridologie à distance
Iridologie de terrain livre de Jean-Pierre LANCEL.
Acidité et hyperacidité de l'estomac

Les maux et les brûlures d'estomac sont deux symptômes extrêmement fréquents.En règle générale, ils sont banals et bénins et sont liés la plupart du temps au stress, parfois à la prise de médicaments, aspirine, anti-inflammatoire... ou à l'ingestion d'alcool.

• Hélicobacter pylori

Le responsable de ces symptômes est l'hélicobacter pylori (HP) ainsi nommé à cause de sa forme en hélice. L'existence de cette bactérie a été mise en évidence dans l'estomac pardes chercheurs australiens alors qu'on considérait ce milieu très acide (quasiment de l'acide chlorhydrique pur) peu propice au développement de bactéries.

Une fois implantée dans l'estomac, cet hélicobacter résiste à l'environnement pourtant très hostile et crée les conditions d'une infection chronique.

En fait l'Hélicobacter pylori sécrète une enzyme (uréase) qui lui permet de survivre aux sucs gastriques en les neutralisant. La bactérie agit alors de deux façons: elle augmente la sécrétion des sucs gastriques et affaiblit la structure de la muqueuse gastroduodénale. Moins protégée, la paroi de l'estomac ou du duodénum est alors attaquée par les sucs gastriques.. .

Près de 30 % de la population française est porteuse de la bactérie, mais peu de personnes finalement se plaint d'un ulcère.

- Origine et développement :

On sait maintenant que cette infection s'acquiert dans l'enfance. Dans la très grande majorité des cas, elle devient chronique, s'accompagnant d'une inflammation de la muqueuse gastrique. L'hélicobacter serait ainsi la cause de 90 % de toutes les gastrites chroniques. La transmission est intrafamiliale, mère - enfant - fratrie et perdure pendant des décennies, voire toute la vie de la personne infectée. Environ 10 % des personnes infectées développent une maladie ulcéreuse et 1 % un cancer de l'estomac. Ce faible pourcentage fait malgré tout qu'Hélicobacter est reconnue comme la première bactérie impliquée dans la genèse d'un cancer, le cancer de l'estomac, deuxième cause de cancers dans le monde, ce qui représente 600000 nouveaux cas par an dont 9000 en France.

 Si la bactérie est aussi virulente, c'est qu'elle possède une forme hélicoïdale et peut littéralement se visser dans la paroi stomacale afin de la coloniser! L'estomac produit deux substances: l'acide chlorhydrique et la pepsine. Ces substances très irritantes sont normalement tenues à distance de la paroi stomacale par le mucus. Lorsque la bactérie a colonisé l'estomac, l'équilibre est rompu et les pathologies apparaissent lors d'une sécrétion trop grande d'acide ou lors d'une protection insuffisante par le mucus. Si, par ailleurs, la vidange gastrique est ralentie, les lésions de gastrite chronique s'installent, lésant à leur tour les muqueuses, ralentissant le transit et permettant -ainsi- une réinstallation de la bactérie. La présence d'HP multiplie par trente le risque de cancer de l'estomac et il semblerait que ce cancer ne puisse se développer en son absence.

• Précautions alimentaires

L'alimentation joue un rôle important dans la survenue et la prévention de ces troubles digestifs.

- Aliments interdits : frites et fritures, huiles et beurre cuits, abats et gibier, poissons gras, conserves, choucroute, fromages fermentés, confitures, crèmes, confiseries, pâtisserie, (surtout industrielles), alcool forts...

- Aliments à éviter: crustacés, œufs, champignons, légumes secs, mie de pain fraîche...

- Aliments autorisés ou recommandés : légumes cuits ou secs, céréales et féculents, œufs bouillis, viandes et poissons maigres (bar, collin, dorade, limande, lieu, sole...), beurre et huiles crus, fruits frais, tartes aux fruits... Privilégier les acides gras polyinsaturés, notamment les oméga 3.

- Les adjuvants naturels

Le traitement naturel parvient à prendre en charge différents paramètres: acidité, douleur, neutralisation et éradication de l'Hélicobacter et cicatrisation des tissus lésés.

Leurs propriétés : ils neutralisent l'excès d'acide, normalisent le taux d'acidité (effet tampon : maintien du pH gastrique entre 3 et 5), protègent la muqueuse de l'estomac et de l'œsophage.

  Les utilisations : brûlures, aigreurs, crampes d'estomac survenant en cas de :

  • hyperacidité gastrique;
  • reflux gastro-œsophagiens (remontées acides et biliaires) ; hernies hiatales;
  • pyrosis (régurgitation de liquide brûlant dans la gorge);
  • gastrites (inflammation de la muqueuse gastrique) ;
  • troubles dyspeptiques (digestifs).

- Le jus de pomme de terre

Celui-ci est bien connu pour son action alcalinisante et restructurante des muqueuses.

- Le Mastic

Cette résine découle dans le Levant, en Grèce et surtout à Chio, (un archipel grec, que les Turcs appellent pour cela Sachis adassina ou île du mastic), d'incisions pratiquées au tronc et aux branches du lentisque, Pistacia Lentiscus L. (Térébinthacées Anarcardiacées). Les villages dont les habitants s'occupent exclusivement de la récolte de cette résine sont appelés masticochora, village du mastic. Son nom de mastic lui vient de ce qu'on s'en servait beaucoup comme masticatoire afin de parfumer l'haleine et fortifier les gencives.

La résine de mastic est utilisée depuis l'Antiquité comme antiseptique et pour apaiser les estomacs sensibles. Elle aide à reconstituer l'épithélium stomacal et duodénal. Des études montrent l'efficacité du mastic sur l'Hélicobacter pylori mais aussi d'autres bactéries péri-odontales et gingivales. Elle favorise une bonne digestion, rafraîchit l'haleine, prévient la formation de la plaque dentaire et du tartre.

- L'algue lithotame, les citrates et les carbonates neutralisent les excès d'acides dans l'estomac (protons H+). Cet effet tampon permet de maintenir un pH gastrique entre 3 et 5. De ce fait, l'agressivité de l'acide chlorhydrique sur la muqueuse gastrique est diminuée. L'impression de brûlures et d'aigreurs d'estomac est ainsi réduite.

- L'alginate

L'alginate, extrait d'algue, protège les muqueuses de l'estomac et de l'œsophage lors des remontées acides et biliaires. L'alginate de sodium est un polysaccharide obtenu à partir d'algues brunes, laminaires, fucus. Il se transforme en un gel visqueux et mousseux au contact de l'acidité du suc gastrique. Le gaz carbonique, produit au même moment du fait de la présence de carbonates en milieu acide, provoque le déplacement du gel à la surface du liquide gastrique (sumageant). Il forme ainsi une barrière mécanique empêchant les remontées, acides et biliaires, dans l'œsophage. Ce gel protecteur atteint la muqueuse œsophagienne en premier la tapisse, limitant l'agressivité du liquide gastrique. Il soulage ainsi des brûlures de reflux et évite le processus inflammatoire.

-  Le fenouil

Le fenouil est réputé améliorer la digestion.

-  Le Jus d'alœ

C'est la partie gélifiée interne de la feuille de la plante qui est utilisée. Ce gel, partie nutritive du plant, est riche en acides aminés (Asp. et Glu), minéraux, vitamines, polysaccharides et enzymes. Il est transformé en gel liquide pour pouvoir être utilisé dans les produits santé (boissons).

Le jus d'alœ du cap possède certains bénéfices sur le système immunitaire et une action anti-inflammatoire. Au plan digestif, il contribue à reconstruire une muqueuse protectrice dans l'intestin et limite la surproduction d'acides dans l'estomac. Il possède aussi un effet prébiotique et un fort pouvoir antioxydant.

- Le bourgeon de Ficus carics

Le bourgeon de Ficus carica ou figuier, arbre sacré dans l'Antiquité, contribue à la régulation de nombreux problèmes. Ce macérat-mère glycériné concentré (gemmo) agit au niveau stomacal et nerveux. Il apaise les irritations œsophagiennes, gastriques et duodénales. Il a une action remarquable pour neutraliser les effets du stress, tant intérieur qu'extérieur.

Formation iridologie à distance
I© 2002-2012 tous droits réservés à EuroNaturoFormation.
Livre d'orIrodisite.com est audité par